Sous-catégories

Cette catégorie n'a pas de sous-catégories.

Marque

Technologie

Prix

0 - 10238 €

Largeur

Hauteur

Puissance

Diamètre

Commandez par téléphone

01 46 42 34 21

On vous rappelle

Veuillez entrer votre numéro de téléphone, on vous rappelle en moins de 3 heures

Numéro :

Lexicon


  • ACCUMULATEUR A GAZ :

    C'est un chauffe-eau équipé d'un ballon réchauffé par un brûleur à gaz incorporé. Il est plus encombrant qu'un chauffe-eau instantané mais peut fournir un débit d'eau chaude plus important.
  • ACI :

    Résistance stéatite ACI – Qu’est-ce que l’ACI ? Le système ACI (Anti Corrosion Intégrale) est un générateur de courant qui protège la cuve du chauffe-eau contre la corrosion. Il est constitué d’une carte électronique et d’une électrode en titane. Une réaction chimique protège la cuve. Les Chauffe-eau ACI sont adaptés à toutes les eaux et particulièrement recommandés dans les régions où le PH de l’eau est très agressif. La résistance stéatite a une durée de vie accrue, elle est silencieuse et est accessible sans vidange de l’appareil.
  • AQUASTAT :

    Dispositif qui permet de contrôler la température de l'eau, dans une chaudière, ce dispositif évite une surchauffe; sur un chauffe-bain, il sert à régler la température de l'eau chaude sanitaire.
  • BRÛLEUR :

    Conçu pour un usage domestique (pavillon) ou collectif (immeuble, hôtel ou autres utilisations professionnelles), c'est le composant principal d'une chaudière au sol souvent destinée aux gros besoins en eau chaude et chauffage. Le brûleur peut être alimenté au fioul ou au gaz.
  • CASSETTE :

    Se dit d'un climatiseur encastré dans le faux plafond du local traité
  • CHAUDIERE A CONDENSATION :

    Chaudière récupérant par condensation la chaleur latente contenue dans les produits de combustion du gaz naturel. Cette énergie supplémentaire est utilisée pour préchauffer l'eau du circuit de chauffage. Le rendement de l'appareil est amélioré de 10 à 15 % par rapport à une chaudière classique. Le choix d'une chaudière de ce type est particulièrement intéressant avec l'installation de radiateurs "chaleur douce" ou de planchers chauffants basse température.
  • CHAUDIERE A MICRO ACCUMULATION :

    Appareil qui assure les fonctions de chauffage et eau chaude sanitaire.
  • CHAUDIERE CHAUFFAGE SEUL :

    Chaudière qui assure uniquement la fonction chauffage.
  • CHAUDIERE MIXTE A ACCUMULATION :

    Appareil qui fournit : du chauffage et de l'eau chaude. Accumulée parce que l'eau chaude sanitaire est produite avant le besoin et est stockée dans un ballon échangeur.
  • CHAUDIERE MIXTE INSTANTANEE :

    Appareil fournissant : du chauffage et de l'eau chaude. Instantanée parce que l'eau sanitaire est produite au fur et à mesure des demandes d'eau faites en ouvrant le robinet.
  • CHAUDIERE SANS VEILLEUSE :

    Chaudière sur laquelle la veilleuse est remplacée par un système d'allumage électronique. La chaudière s'allume automatiquement et en toute sécurité. Il n'y a aucune manipulation à l'allumage. Ce dispositif est compatible avec un système de commande à distance de l'installation de chauffage, par Minitel ou téléphone. Il génère des économies d'énergie, du fait de l'absence de veilleuse, consommatrice de gaz naturel.
  • CHAUFFE-EAU ELECTRIQUES :

    Appelé plus couramment ballon d'eau chaude ou cumulus, le chauffe-eau électrique repose sur le procédé de l'accumulation d'eau chaude maintenue en température grâce à un élément chauffant (résistance) et contrôlé par un régulateur (thermostat). Il peut être équipé d'une résistance stéatite (céramique), blindé (thermoplongeur), d'un thermostat à canne rigide ou à bulbe.
  • CIRCULATEUR :

    Intégrée généralement à la chaudière, il s'agit d'une pompe qui assure et accélère la circulation de l'eau de chauffage dans les chaudières et les canalisations jusqu'aux radiateurs.
  • CLIMATISEUR A EAU PERDUE :

    Sytème de climatisation qui rejette sa chaleur dans l'eau de ville. Ce système présente l'inconvénient d'être consommateur d'eau, mais permet une installation interieure sans autorisation du syndic dans les immeubles, puisqu'il n'y a pas d'unité exterieure apprente.
  • CONTRAT D'ENTRETIEN :

    Visite d'entretien annuelle obligatoire de l'installation de chauffage. L'ensemble des prestations que comprend un contrat d'entretien est clairement défini dans la norme NF X 50-010. Par ailleurs, le règlement sanitaire départemental type prévoit un ramonage annuel obligatoire des conduits de fumées. Le contrat d'entretien permet de maintenir la chaudière et l'installation dans de bonnes conditions de rendement et de fonctionnement, avec une sécurité maximale.
  • CORPS DE CHAUFFE :

    Partie d'une chaudière située au dessus du brûleur. Cette chambre de combustion reçoit la chaleur produite par la flamme. De manière courante. Le corps de chauffe est souvent employé pour désigner, par extension des appareils émetteur de chaleur, les radiateurs.
  • DECONNECTABLE :

    Pour un climatiseur mobile en deux parties, se dit d'un appareil que l'on peut connecter et deconnecter à volonté, au compresseur, sans perte de fluide frigorifique.
  • DRYTECH :

    Il s'agit de résistances de Chauffe-eau électriques chauffant à sec. Dans les résistances à sec on distingue les résistances stéatites, qui sont réalisées de filaments métalliques entourant une pierre réfractaire, et les résistances Drytech, qui sont réalisées en acier incoloy. Ces dernières cumulent à la fois les avantages des résistances blindées et des résistances stéatites
  • EAU CHAUDE SANITAIRE :

    Eau chaude destinée à l'usage ménager (toilette, vaisselle, entretien...). Elle est différente de l'eau chaude du chauffage qui circule en circuit fermé dans les radiateurs et les tuyauteries du chauffage central. L'eau chaude sanitaire peut être produite de deux façons : eau chaude instantanée, produite par un générateur (chaudiêre, chauffe-eau ou chauffe-bain) dês l'ouverture du robinet, eau chaude accumulée, maintenue chaude dans un réservoir isolé (ballon associé à la chaudière ou accumulateur indépendant)
  • GAINABLE :

    C'est un climatiseur qui peut éventuellement être raccordé à un réseau de gaines de diffusion d'air.
  • LIAISON FRIGORIFIQUE :

    Les différents organes du circuit de climatisation sont reliés par des tubes de cuivre dans lesquels circulent le fréon, appelés "liaison frigorifique".
  • MONO SPLIT :

    C'est un climatiseur composé d'une unité extérieure et d'une seule unité intérieure qui diffuse l'air dans la pièce à la température choisie.
  • MULTI SPLIT :

    Split-système dont l'unité extérieure, plus puissante que celle d'un split classique, est reliée à plusieurs unités intérieures, afin de climatiser plusieurs pièces.
  • PLANCHER CHAUFFANT :

    émetteur de chaleur constitué de tubes en polyéthylène réticulé dans lesquels circule un liquide restituant la chaleur aux pièces à chauffer. Intégré à une chape de béton, il est dimensionné pourque sa température de surface reste modérée (environ 22°C). Un plancher chauffant peut assurer également le rafraîchissement de la maison
  • PLANCHER CHAUFFANT BASSE TEMPERATURE :

    Emetteur de chaleur se composant d'un réseau dense de tuyaux encastrés dans le sol de la pièce. Ce réseau de canalisations transporte le fluide chauffant. La chaleur se répand uniformément sur toute la surface du sol et se diffuse d'une façon homogène dans la pièce. Techniquement identique à la " chaleur douce ", la température de l'eau de chauffage est réduite et la température du sol ne dépasse jamais 28 °C. Tous les revêtements classiques peuvent être posés sur un plancher chauffant. Plus d'émetteurs apparents : l'espace est libéré.
  • PUISSANCE FRIGORIFIQUE :

    Est définie comme la capacité de refroidissement en kilowatts, d'un appareil fonctionnant en pleine charge
  • R407C, R410A :

    Fluides frigorigènes sans chlore (Le chlore a une action néfaste sur la couche d’ozone. ) Présents dans les climatiseurs et pompe à chaleur, ils permettent l’échange thermique entre l’intérieur à climatiser et l’extérieur.
  • REGULATION :

    Dispositif qui permet d'obtenir une température d'ambiance régulière. Plusieurs équipements peuvent contribuer à la régulation d'une installation de chauffage : l'aquastat, qui équipe la chaudière, régule la température de l'eau de chauffage, le robinet thermostatique qui agit directement sur le radiateur, le thermostat d'ambiance qui affine la régulation en définissant une température de confort pour l'ensemble du logement, le régulateur qui commande la température de l'eau de chauffage en fonction de la température extérieure. Lorsque l'installation comporte plusieurs circuits de distribution, la température de chauffage peut être régulée zone par zone dans le logement.
  • ROBINET DE SECURITE :

    Robinet à obturation automatique intégrée (ROAI) obligatoire pour toutes les installations neuves ou modifiées pour l'alimentation en gaz d'appareils de cuisson (ou machines à laver ou à sécher le linge), il est associé à un flexible à embouts vissables. Ce robinet se ferme automatiquement en cas d'excès de débit de gaz en aval du robinet (1,7 m3/h pour du gaz naturel distribué à 20 mbar).
  • ROBINET THERMOSTATIQUE :

    Thermostat directement installé sur les radiateurs, il permet de régler automatiquement la température ambiante de la pièce en tenant compte des apports caloriques dus au soleil, à la présence de personne, à un feu dans la cheminée. Ce type de robinet ne doit pas être posé dans la pièce dans laquelle est installé le thermostat d'ambiance.
  • SONDE EXTERIEURE :

    Elle permet une régulation plus précise du chauffage. elle se place à l'extérieur du bâtiment pour mesurer les variations de la température extérieure.
  • STEATITE :

    Il s'agit d'un matériaux en terre cuite utilisé pour la fabrication des résistances de chauffe-eau électriques. Celle-ci n'étant pas en contact direct avec l'eau elle apporte une plus grande fiabilité dans le temps. Elle existe en multi-blocs et monobloc. Ce type de résistance offre l'avantage de pouvoir être changé sans vidanger l'installation.
  • THERMOCOUPLE :

    Dispositif installé sur les brûleurs des chaudières et qui permet le contrôle permanent de la présence d'une flamme. Ce dispositif installé sur les brûleurs gaz permet la coupure immédiate de l'arrivée de gaz en cas d'extinction de la flamme.
  • THERMOSTAT D'AMBIANCE :

    Appareil permettant de choisir la température générale d'un bâtiment. Aprés avoir comparé la température de la pièce avec la température programmée il déclenche la mise en route de la chaudière ou arrête celle-ci si la température ambiante est supérieure à la température de référence. Les thermostats d'ambiance peuvent être programmable sur une journée ou sur une semaine. il est alors possible de choisir des températures selon l'heure de la journée ou le jour de la semaine.
  • VASE D'EXPANSION :

    Installé dans une chaudière, absorbe les variations de volume et de pression de l'eau de chauffage sans risque pour l'installation. Ce vase est peint en rouge par convention. Il peut être installé aussi avec un chauffe-eau électrique
  • VENTILO CONVECTEUR :

    Système de climatisation à eau glacée. Très performants les ventilo-convecteurs sont simples d'installation et permettent une régulation fine et indépendante des conditions ambiantes des locaux desservis.
  • VENTOUSE :

    Dispositif de prise d'air et d'évacuation des produits de combustion d'un appareil étanche. Une ventouse se compose de 2 tubes concentriques, l'un assurant la prise d'air à l'extérieur et le second le rejet vers l'extérieur des fumées
  • VMC :

    Une Ventilation Mécanique Contrôlée assainit l'air de votre habitation, permet des économies de chauffage et évite l'humidité sur les murs. Une chaudière VMC doit être adaptée pour la VMC (raccordée sur une bouche de cuisine-VMC-gaz avec des sécurités de surchauffe à la sortie des gaz brûlés). La VMC, dans ce dernier cas, doit également être de type VMC gaz.